Anne FONTAINE


Auteur :
Écoutez donc ! Ce puissant tintamarre qui rassemble les garçons prêts à sauter le mur, à arracher les pavés, à monter aux barricades, c'est Hamlet.
 
Écoutez donc ! Cette toute petite mélodie, c'est la voix d'Ophélie. C'était moi, il y a très longtemps, quand Hamlet écrivait :
 
À la tant belle Ophélie
 
Doutez que les étoiles soient des flammes,
Doutez que se meuve l'astre du jour,
Doutez que le vrai soit mensonge, ô Femme,
Mais ne doutez jamais de mon amour.
 
Galilée avait passé, qui lui prêtait son télescope pour me convaincre mieux.
Mais il m'a dit aussi, le temps mettra-t-il de l'ordre dans ses discours ?
 
Je vous ai aimé jadis.
 
Anne FONTAINE
 
Née en 1908 à Lausanne, et décédée en 2004. Auteur de nombreux recueils, dont : Prismes, Grasset, 1950 ; L'oiseleur, Grasset, 1954 ; La petite seconde, L'Aire, 1980 ; L'aubier sous l'écorce, L'Aire, 1983 ; Ophélie ou les intermittences du cœur, L'Aire, 1984.


Retour