Gjekë Marinaj


Auteur :
Gjekë Marinaj   Gjekë Marinaj est né à Brrut de Malësia e Madhe (Albanie) le 26 mai 1965. En septembre 1990, il a dû quitter l’Albanie pour des motifs politiques. Depuis il étudie et travaille aux Etats-Unis. Ses poèmes sont appréciés tant aux USA que dans son pays natal.     Les chevaux

Toute notre vie est une course
Nous ne regardons qu’en avant
Ce qui ce passe derrière nous on s’en fout.
Nous n’avons pas de nom
Nous tous on nous appelle chevaux.
Ne pleurons pas,
Ne sourions pas;
On se tait,
On écoute;
Nous mangeons ce qu’on nous donne,
Nous allons où on nous l’ordonne,
Aucun de nous n’est intelligent.
Pour les chevaux du roy La place était bonne
Pour des chevaux de princesse
La selle était d’or
Pour les chevaux de montagnard
Une selle de paille
Pour qui était cheval sauvage
Toute une vie à dormir dehors.
Mais tous nous fûmes et restâmes chevaux, devant l’homme !     L’autre face de la rébellion

Ne retournons pas aux cris du rêve de la veille,
Ou à la patience fondue sur le blanc des yeux, ô humains.
Laissons les brûlures intérieures s’évaporer en oscillant... Ralentis tes traces vers les cimetières, ô humain.
Je veux souffrir avec toi !
Mais le verre de la ville souterraine je veux le briser. Les côtesdu présent ne doivent pas devenir le squelette du lendemain.
La fin et le commencement de la vie ne doivent pas se toucher. 


Retour