Outremer, par Corinne Hoex


Auteur : Corinne Hoex
Outremer   ce matin les nageuses sont venues celles qui vont leur belle cadence nagent comme le fleuve coule très tôt elles sont venues et je les ai suivies j’ai nagé dans le fleuve vers l’estuaire jusqu’à la mer   au petit matin elles viennent les oiseaux ne chantent pas je m’assoupis enfin alors les nageuses viennent   avant de les voir je les entends dans le lointain un clapotis leurs bras qui s’abattent sur l’eau enfin elles paraissent en même temps existe le fleuve   à l’aube elles viennent les deux femmes qui nagent elles s’arrêtent m’attendent et je prends place entre elles   quand il n’y a personne elles viennent je nage avec les nageuses dans l’eau rapide du grand fleuve     Corinne HOEX

Retour