[REPORTÉ] Spectacle et dégustation : "Les sources itinérantes de l'ivresse"

[ANNULATION] Chers amis, suite aux mesures du Conseil national de sécurité, "toutes les activités récréatives, culturelles, folkloriques privées ou publiques sont annulées". Cela signifie malheureusement que nos événements sont annulés jusqu'à la fin du mois de juin, a priori. Cependant, nous allons reporter l'événement à l'automne 2020, nous vous tiendrons au courant de la date au plus vite ! Pour toute question ou information, n'hésitez pas à nous contacter via info@maisondelapoesie ! Prenez soin de vous ! Poétiquement, l'équipe de la Maison de la Poésie.


Le spectacle est conçu comme un voyage chanté en français et en espagnol sur le thème de l’ivresse, entrecoupé de brefs passages récités et d’allusions aux paradoxes qu’engendre le vin lorsqu’il prend sa place dans le quotidien de l’homme. L’ivresse est présentée comme un fleuve et pas comme un mal ou comme un symptôme révélateur de problèmes à résoudre urgemment. Ainsi, s’agissant d’un fleuve, raisonnablement, il devrait être impossible de l’arrêter. D’autres arguments sont avancés, qui servent de lien entre des chansons inspirées par le vin ou puisées dans le gosier de chanteurs confirmés.

Le voyage commence en Argentine, dans la région de Cafayate, non loin des vallées Calchaquies chantées par Atahualpa Yupanqui. On s’arrête pour des chacareras de la zone de Tucumán et on remonte ensuite vers l’époque des gauchos, avec des textes de José Hernández qui évoquent de façon épique le rôle du vin dans la Pampa. On chante la résurrection sous forme de vin, avec Horacio Guarany, mi-gaucho, mi goliard. Enfin, on prend la route de l’Espagne avant de remonter peu à peu vers la France, pour des « Chanson à boire » et d’autres compositions…

Dégustation

Si le cœur vous en dit, vous pouvez aussi vous laisser séduire par la formule « Vins en accord avec le spectacle ». Vous dégustez au fil des chansons trois vins issus des pays chantés (Argentine, Espagne, France).

Par François Degrande (guitare, charango et voix), François Remaud (seconde guitare, seconde voix, charango) et Guillaume Malempré (percussions).

François Degrande chante et écrit sur le voyage, les mythes et les plaisirs de la vie. Ses errances s’arrêtent souvent en Espagne ou en Amérique Latine. Parfois, sa route bute contre un arbre généalogique planté par un bâtard spirituel ou se termine dans l’enfer du jeu. Le voyage reprend, même prisonnier des mers ou des récits, pour écouter l’avis de la nuit.


Informations et réservations (souhaitées) : 081/22.53.49 – info@maisondelapoesie.be – www.mplf.be

Date et horaire : Samedi 16 mai, à 20h (durée : 1h15)

Prix : 8€, 5€ (seniors et étudiants), accessible au tarif Article 27, réduction Carte Prof

Forfait dégustation (3 verres) : 10€, sur réservation uniquement

Lieu :  Maison de la Poésie

Rue Fumal 28

5000 Namur

Date(s)






Lieu


Maison de la Poésie : Rue Fumal 28, 5000 Namur